pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Cadavres A La Pelle

CADAVRES A LA PELLE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (33) | NEWS (2) | DVDS | VIDEOS (11)
Titre original : Burke And Hare
Réalisé par John Landis
Année : 2010
Pays : UK
Durée : 90 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Pauvres et vivant d'arnaques, deux compères William Burke et William Hare découvrent par hasard qu'un cadavre frais peut leur rapporter beaucoup d'argent. A cette époque, Édimbourg est un haut lieu de la médecine en Europe et les chirurgiens cherchent désespérément des cadavres humains pour pratiquer leurs dissections et faire ainsi avancer leur science. La demande en produits frais ne manque pas ! Elle augmente. Appâtés par l'argent et désireux avant tout d'assouvir les envies matérielles de leur bien aimées, Burke et Hare ne vont pas tarder à orchestrer des "accidents" pour obtenir toujours plus de cadavres frais pour la Science.

LA CRITIQUE

Après une douzaine années de quasi absence en tant que réalisateur (hormis les segments de "MASTERS OF HORROR" – en particulier l'excellent "FAMILLE RECOMPOSEE" – ainsi que quelques épisodes pour diverses séries tv), John Landis nous revient avec "CADAVRES A LA PELLE", une comédie noire inspirée de la vie de deux célèbres tueurs ayant officié à Edimbourg au 19e siècle, et faisant même l'objet d'un circuit touristique très prisé en Ecosse !

Basé donc sur des faits réels, le récit macabre des aventures de Burke et Hare est ici développé de façon burlesque, contrairement aux autres films qui avaient été imaginés autour du même fait divers, à l'instar de "L'IMPASSE AUX VIOLENCES" (1960), "BURKE AND HARE" (1972), ou encore "LE RECUPERATEUR DE CADAVRES" (1945) et "LE DOCTEUR ET LES ASSASSINS" (1985)...
Dans un style un peu rétro (avec un narrateur en introduction et en clôture du film, qui n'est autre que le bourreau mandaté par la ville), la rivalité entre les docteurs Knox et Monro est une véritable aubaine pour notre duo de magouilleurs. C'est ainsi que Burke et Hare s'engouffrent dans cette brèche lucrative, répondant à la demande croissante de cadavres frais destinés à la recherche médicale ou à l'enseignement de l'anatomie humaine, en provoquant volontairement la mort plutôt qu'en en attendant patiemment de naturelles...

Le côté « grand-guignolesque » qui caractérise l'ensemble des crimes est doublé de situations plus cocasses les unes que les autres, ainsi que d'un casting assez savoureux, auquel s'ajoutent hommages, caméos improbables et clins d'œil : Christopher Lee en papy sénile sur son lit de mort, quelques uns des acteurs du "LOUP-GAROU DE LONDRES", Costa Gavras, Ray Harryhausen... sans oublier le véritable squelette de William Burke !
Autant dire que la question de la moralité et de l'éthique scientifique n'est pas franchement le propos du film, qui s'inscrit dans un registre qui n'est ni horrifique, ni dramatique, mais résolument amusant, voire cabotin. Et d'ailleurs, le duo Andy Serkis/Simon Pegg (deux acteurs très présents dernièrement sur nos écrans de ciné) sombre parfois dans la fanfaronnade excessive, tout comme la musique, assez pénible par endroits.

Certes "CADAVRES A LA PELLE" n'est pas parfait. Néanmoins la qualité de ses décors (reconstitution d'un Edimbourg pré-victorien, avec ses ruelles sombres, ses marchés en effervescence et ses pendaisons sur la place publique), ainsi que sa légèreté de ton en font un film sympathique et divertissant.
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Cadavres A La Pelle
Cadavres A La PelleCadavres A La PelleCadavres A La PelleCadavres A La Pelle

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
BRUNO MATEIBRUNO MATEI - 27/09/2011 à 08:19
# 1

J'ai trouvé ça profondément nul

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 1 = ?

Cette page a été vue 3134 fois.