pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Boulevard De La Mort, Le

BOULEVARD DE LA MORT, LE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (47) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Réalisé par Quentin Tarantino
Année : 2007
Pays : USA
Durée : 120 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

C'est à la tombée du jour que Jungle Julia, la DJ la plus sexy d'Austin, peut enfin se détendre avec ses meilleures copines, Shanna et Arlène. Ce TRIO INFERNAL, qui vit la nuit, attire les regards dans tous les bars et dancings du Texas. Mais l'attention dont ces trois jeunes femmes sont l'objet n'est pas forcément innocente. C'est ainsi que Mike, cascadeur au visage balafré et inquiétant, est sur leurs traces, tapi dans sa voiture indestructible. Tandis que Julia et ses copines sirotent leurs bières, Mike fait vrombir le moteur de son bolide menaçant...

LA CRITIQUE

Découpé en deux par les Weinstein Brothers suite au flop américain, le tant attendu "GRINDHOUSE" de Quentin Tarantino et Robert Rodriguez se présente à nous sous la forme de deux longs métrages de 2 heures au lieu de la grosse compilation prévue avec fausses bandes annonces et l'ambiance festive. C'est peut être pas plus mal mais ici en France, nous n'avons pas eu cette faveur. "BOULEVARD DE LA MORT" orchestré par Quentin Tarantino met en vedette le charismatique Kurt Russell en chauffard de la mort face à une horde de jeunes filles toutes plus bandantes (mais bavardes) les unes que les autres.
"BOULEVARD DE LA MORT" est une agréable surprise, sans toutefois égalé "KILL BILL" du même cinéaste. Il atomise le slasher à grand coup de références bien choisies puisque Tarantino se sert de cette vague pour conter son récit.
Deathproof (titre du film aux Etats Unis) est le nom donné par le cascadeur Mike (Kurt Russell) à sa caisse, orné d'une tête de mort sur le capot, ce bolide noire, plus qu'un simple moyen de transport, sert à Mike à faire un certain rentre dedans aux jeunes femmes qu'il croise. Ce qui fait du film une énorme métaphore sexuelle. Le film se scinde en deux au moment où Mike décide de lancer son opération rentre dedans contre le joli quatuor bien Badass. Après l'énorme carambolage en passe de devenir culte, Tarantino nous assomme en conviant un dénommé Michael Parks en shérif pour faire la transition avec bonheur, avant de retrouver un nouveau quatuor de donzelles encore plus bandantes que les précédentes. Petite préférence pour Zoé Bell, jeune cascadeuse téméraire qui tire hautement son épingle du groupe. Le vilain croquemitaine Mike va logiquement croiser leur route d'où un final explosif immortalisé par une séquence rape and revenge sur route, tout simplement fightant !
Comme tous les Tarantino "BOULEVARD DE LA MORT" est aussi bavard que généreux en scènes d'actions jouissives, la mise en scène est limpide, le casting est parfait à en tomber et les acteurs prennent leur pied ce qui se transpose à l'écran. Ainsi les défauts du film (même volontaires) nourrissent les qualités et inversement. Evidemment il fallait s'y attendre "BOULEVARD DE LA MORT" transpire la geekattitude de son cinéaste au travers de références bien placées : les films avec Maurizio Merli de Umberto Lenzi comme "BRIGADE SPECIALE" au Giallo de Dario Argento ("L'OISEAU AU PLUMAGE DE CRYSTAL"), en passant par "BLOW OUT" de De Palma, à Russ Meyer (le début ressemble à du "SUPERVIXENS" en mode plan séquence), au polar routier de Mario Bava, "CHIENS ENRAGES", et surtout à ce grand film de bagnole qu'est "POINT LIMITE ZERO" de Richard C Sarafian, l'anti "EASY RIDER" de l'époque. L'hommage à ce film culte dans "BOULEVARD DE LA MORT" est plus qu'un clin d'oeil, il est le moteur, la chair, la carrosserie, le fantasme devenue réalité de cette deuxième partie. La nouvelle bande de jeunes femmes intrépides vont donc conduire la même voiture que Kowalski, le rebelle, dans "POINT LIMITE ZERO", trouvant là l'arme pouvant égaler la deathproof du serial Mike, le tout accompagné par une bande originale démoniaque.
"BOULEVARD DE LA MORT" est un pur divertissement. Un régal de geek qui donne un grand coup de carsher au cinéma de genre slasher avec des bolides pour l'occasion. Non seulement, ce premier tome des "GRINDHOUSE" est excellent mais c'est qu'en plus il se classe sur la haute marche des meilleurs films de ses 10 dernières années.
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Boulevard De La Mort, Le
Boulevard De La Mort, LeBoulevard De La Mort, LeBoulevard De La Mort, LeBoulevard De La Mort, Le

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
lulukeke - 01/09/2011 à 22:09
# 8

Un peu long dans les dialogues (en même temps c'est du Tarantino). Mais après tout s'enchaine vite !

Sa note: 7/10
CannibalorCannibalor - 08/07/2010 à 20:43
# 7

Le plus mauvais des Tarantino... 3 pour la seule scène marrante film, c'est à dire quand il repasse l'accident de voitture plein de fois... Sinon c'est du bidon...

Sa note: 3/10
lirandellirandel - 10/12/2009 à 19:32
# 6

Boulevart de la mort est un bon film car il ne remplit pas le contrat suranné du tout hollywood ,ce qui peut en destabiliser plus d'un ,au départ d'une idée de Tarantino de proposer des films grindhouse " c'est à dire des films de série z d'antan" le concept marche pourtant bien quoiqu'on en dise car l'on à bien l'impression de se replonger dans les années 70 décomplexé du bankable à tout prix.meme si ce film est en dessous de son comparse et fidèle ami Rodriguez qui réalisa "planète terreur"'avis tout personnel).on passe tout de meme un tres bon moment avec un film trés personnel enrichit par de très bon acteurs....
un film "grindhouse" est toujours un ovni en soi et cela ne se refuse pas!
l'histoire est très étirée c'est vrai , mais quel régal de pouvoir apprécié xes kongs mouvements circulaires de caméra et des cascades réelles sans numérisation..
ce film reste une prouesse qui ne se consomme qu"avec des connaisseurs de vieux cognacs !

Sa note: 7/10
CarneCarne - 21/09/2008 à 11:24
# 5

Rarement vu un film aussi creux et chiant que Boulevard De La Mort... Il ne se passe rien durant près de deux heures (mis à part des dialogues insupportablement longs et vulgaires) et seulement une séquence mérite le détour (un accident de voitures à la mise en scène quasi divine).

Boulevard De La Mort ne fait que confirmer tout le mal que je pensais de ce tâcheron de Tarantino, à savoir qu'il n'est qu'un petit réalisateur opportuniste et ultra prétentieux (quand je pense qu'il a osé écraser le Planète Terreur de son compère Robert Rodriguez afin de promouvoir le sien).

Minable !!!

Sa note: 4/10
Sin - 17/07/2008 à 15:12
# 4

Moi, j'ai adoré! Beaucoup de dialogue, c'est vrai, mais ils sont géniaux! Mias c'est vrai que se n'est pas le meilleur Tarantino.

echo - 27/06/2008 à 16:48
# 3

l'ennui profond au premier visionnage.
deuxieme visionnage nettement plus atraillant (va savoir pourquoi)
tres bavard (un film de tarantino, quoi...)

bertyranbertyran - 25/04/2008 à 19:00
# 2

Très bavard, assurément, ce film l'est... surtout au début!
Tarantino se fait plaisir et "cadre" ses actrices de fort belle manière et la BO est exquise!
L'action est quasi absente jusqu'à la furieuse scène du carambolage, mais les "punch lines" sont dans le plus pur style "Tarantinesque" : dynamiques et "rentre-dans-le-lard" ; à la fois! Du tout bon!
La poursuite des bolides en 2ème partie est à tomber! Le rugissement des moteurs réveille le spectateur assommé par la "lenteur" de la 1ère partie!
Vive Tarantino!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!

Sa note: 9/10
woody - 24/04/2008 à 19:08
# 1

"Boulevard de la mort" est loin d'être le meilleur film de Tarantino, on s'ennui durant la première partie du film, mais lorsque l'action commence on reconnaît la patte de notre cher réalisateur, totalement barré!! La dernière partie du film est quelque peu surprenante.

Sa note: 6/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 2 = ?

Cette page a été vue 3686 fois.