pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Boogie

BOOGIE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (17) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Boogie, El Aceitoso
Réalisé par Gustavo Cova
Année : 2009
Pays : Argentine, Mexique
Durée : 83 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Boogie est le meilleur tueur à gages de la ville. Sonny Calabria, le plus grand chef de la mafia locale, a besoin de se débarrasser d'un témoin clé et délègue le "sale boulot" à Jim Blackburn, le grand rival de Boogie. Blessé dans son orgueil, notre héros décide tout simplement de kidnapper et de séquestrer le témoin pour prouver à tout le monde qu'il est encore le meilleur !

LA CRITIQUE

Film d'animation adapté d'une bande dessinée bien connue en Argentine (dont l'auteur Roberto Fontanarrosa, décédé en 2007, l'est tout autant), "BOOGIE" dresse le portrait d'un mercenaire « sexiste, violent et sadique », comme le précise si joliment l'affiche du film.
Vétéran de toutes les guerres contemporaines, ce personnage impitoyable aux méthodes peu banales est un redoutable tueur à gage expert en armes, à la fois réputé et craint de tous, qui n'a de compassion ni pour les pauvres, ni pour les personnes âgées, les étrangers ou même les enfants...
Avec son côté bad boy, cette armoire à glace affublée d'une banane à la Fonzy tombe les nanas comme pas deux, malgré son mépris flagrant pour la galanterie et ses goujateries répétitives. Un tel individu a bien sûr pour principe de ne jamais s'attacher à une femme, jusqu'au jour où il se retrouve en cavale avec la sexy Marcia, bien déterminée à témoigner contre son ancien amant, le chef mafieux Sonny Calabria...

Bien loin de ce que l'on a l'habitude de voir en termes d'animation, "BOOGIE" n'a absolument rien d'un film pour enfant, comme l'annonce sans détours l'affiche du film. Particulièrement gore grâce à d'incessants gunfights excessivement sanglants (donnant lieu à une série d'éclatements de cervelles, d'explosions d'enfants, de femmes et de vieillards, de corps découpés, de décapitations...), le film joue la carte de l'humour noir que ce soit à travers la vulgarité de Boogie ou ses échanges avec une galerie de personnages truculents, volontairement hyper caricaturaux.

Des sales trognes de ses ridicules adversaires aux parodies cyniques de Disneyland version trash, les dessins dépaysants, sombres et contrastés de couleurs vives aux dominantes rouges et vertes, décrivent les bas fonds d'une zone urbaine, avec ses tags, ses clodos, ses bars sordides et ses flics corrompus...
L'occasion de nous ouvrir à de nouveaux horizons culturels, avec ce film également disponible en 3D qui ne fait pas dans la dentelle et rend aussi quelques hommages amusants à des films comme "APOCALYPSE NOW" ou "LES NERFS A VIF".
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Boogie
BoogieBoogieBoogieBoogie

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
lirandellirandel - 25/11/2010 à 18:51
# 3

nouveaux horizons culturels?

j'hadhère

jaimelaviande - 23/11/2010 à 17:46
# 2

Pareil jamais entendu parler... Mais ça donne bien envie!

StitchTSStitchTS - 20/11/2010 à 11:56
# 1

Je ne connaissais absolument ce film ni ce comic, du coup ça me donne bien envie

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 4 = ?

Cette page a été vue 3014 fois.