pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Black Ice

BLACK ICE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (9) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Black Ice
Réalisé par Brian Hirschbine
Année : 2009
Pays : USA
Durée : 110 min
Note du rédacteur : 2 / 10

L'HISTOIRE

Evelyn, jeune fille de 23 ans, fantasme sur sa perte de virginité.
Commençant son voyage dans le monde de l'amour et des relations sexuelles, elle découvrira rapidement que la première fois n'est jamais ce à quoi on peut s'attendre ... en fait, sa première expérience aboutira au carnage!

LA CRITIQUE

Petit film indépendant à très petit budget et tourné en vidéo, "BLACK ICE" ne surmonte pas sa condition de nanar.
Le métrage se résume à des scènes de dialogues interminables entre Evelyn et son meilleur ami Chris, les deux personnages principaux palabrant sur la sexualité, entrecoupées par des moments oniriques (l'héroïne se baladant en sous-vêtements dans la neige) et des scènes de sexe se terminant dans le sang (éventrations, castration, etc....)

Sous ses airs « arty », mêlant photographie auteurisante à l'aide de monochrome plus que dégueulasses et de dialogues pseudos existentiels sur la sexualité, "BLACK ICE" nous raconte les premières expériences scabreuses d'Evelyn, jeune filles de 23 ans, qui, ayant longtemps fantasmé sa perte de virginité, se révèlera être, après sa première expérience, une tueuse d'homme perverse (lors d'une scène, elle s'amusera avec le pénis coupé de l'un de ses amants).
"BLACK ICE", mais que peut bien signifier le titre du film au vue du contenu ? Le « Ice » pourrait faire allusion aux divagations d'Evelyn qui se retrouve (allez savoir pourquoi ?) lors de ses rêves érotiques dans une forêt enneigée. En résumé : une allégorie potache de la pureté tournée essentiellement en studio dans des décors mal fichus. On y croit à mort quand ce sont des draps blancs qui évoquent la neige.
Tandis que le « Black » illustrerait le côté désaxé de l'héroïne, qui a un goût prononcé pour le sang. Toutefois, ne vous attendez pas à un déluge d'effets gores.

Le jeu des acteurs est d'une monotonie tellement rasante qu'il pourrait décourager le plus patient des amateurs de cinoche.

Bref, le film de Brian Hirschbine, magnifiquement mal cadré et mal découpé, n'a définitivement rien de bien intéressant à exposer.
Note de : 2 sur 10
Publiée le
Black Ice
Black IceBlack IceBlack IceBlack Ice

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 1 = ?

Cette page a été vue 3657 fois.