pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Bitch Slap

BITCH SLAP

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (72) | NEWS (3) | DVDS | VIDEOS (15)
Titre original : Bitch Slap
Réalisé par Rick Jacobson
Année : 2009
Pays : USA
Durée : 109 min
Note du rédacteur : 4 / 10

L'HISTOIRE

Trois bad girls aux formes explosives traversent un désert isolé pour aller extorquer 200 millions de dollars de diamants à un magnat du crime. Chacune a ses raisons pour voler ce magot, et aucune n'est évidemment celle qu'elle prétend être... Des alliances vont se nouer et se dénouer, des vérités éclater, des criminels être démasqués... ce qui va bouleverser le destin de ce trio de femmes fatales hyper-sexy.

LA CRITIQUE

Concentré de séries B décomplexées à petits budgets, "BITCH SLAP" est généreux dans tous les sens du terme (de la plastique des héroïnes aux scènes d'action, en passant par de la grosse et grasse dérision). Rick Jacobson nous propose un grand pornawak inspiré de la scène "grindhouse" (bon sang ils en ont fait des émules les sieurs Tarantino et Rodriguez).

Spectacle essentiellement destiné à un public masculin (désolé les filles), "BITCH SLAP" est un fourre-tout mêlant action, espionnage, érotisme soft, personnages dingues et effets cheaps. Un film qui aurait pu très bien se faire produire par la société de Lloyd Kaufman. Disons-le tout de suite, ce n'est pas une franche réussite.

L'idée de base assez intéressante de raconter l'histoire de trois "Drôles de Dames" à la recherche d'un trésor planqué au fin fond du désert américain, à l'aide de flashs backs, ne fonctionne pas bien, faute à un scénario très peu travaillé. Hommage certain aux films de Russ Meyer, de nombreuses scènes tournées au ralenti mettent en évidence les corps sexy des héroïnes. Hélas, à trop user d'effets de styles et de scènes qui ne servent à rien, ça finit par lasser et ça rend le métrage confus. On a un peu l'impression de se faire gruger sur la marchandise. Le spectateur indulgent pourra s'y accommoder, à condition d'accepter de se taper en plus un jeu d'acteur moyen. Les quelques bons effets en C.G.I. et la B.O. pourront aider au cas où vous sombreriez dans une douce torpeur.
Tout n'est en effet pas à jeter dans "BITCH SLAP", Jacobson nous abreuve de quelques moments fort sympathiques et emballe son métrage comme un pro en évitant les baisses de rythme. Un sérieux bon point annihilant tout aspect qui pourrait apparaître comme "amateur".

Si comme le suggère l'affiche du film, vous recherchez des seins, des viscères et de l'action tonitruante, passez votre chemin, vous serez déçu. A contrario, si vous êtes bon public, le spectacle se laisse regarder.
Bref, "BITCH SLAP" est trop généreux pour être honnête et trop ambitieux pour être bon.
Note de : 4 sur 10
Publiée le
Bitch Slap
Bitch SlapBitch SlapBitch SlapBitch Slap

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 3 = ?

Cette page a été vue 2861 fois.