pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Battlestar Rebellion

BATTLESTAR REBELLION

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (61) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Obitaemy Ostrov
Réalisé par Fyodor Bondarchuk
Année : 2009
Pays : Russie
Durée : 115 min
Note du rédacteur : 2 / 10

L'HISTOIRE

Nous sommes en 2157. L'âge d'or de la civilisation humaine. Les pilotes du Free Search Group sillonnent l'espace à la recherche d'un vaisseau spatial russe piloté par Maxim Kamerrer, 22 ans, qui s'est écrasé sur Saraksh, une lointaine planète habitée. Après de longues années d'une guerre nucléaire, une crise environnementale règne sur la planète et la société en place doit faire face à de graves problèmes sociaux et à une paix fragile. Le vaillant cosmonaute va découvrir une mystérieuse terre régie par les Pères Inconnus, cinq gouverneurs anonymes manipulant la conscience des habitants par le biais d'émetteurs spéciaux. Ici, Maxim fera la connaissance de nouveaux amis, aura des ennemis, trouvera l'amour et, après avoir traversé de nombreuses épreuves, il prendra finalement la tête d'un mouvement rebelle visant à défier les cinq avides gouverneurs...

LA CRITIQUE

C'est avec un peu de retard que nous arrive par la petite porte ce gros film de SF russe. 4 ans après sa sortie en Russie et un carton retentissant, nous voici en possession d'un nouveau blockbuster venu du froid (30 millions de dollars de budget tout de même). Alors pas la peine de vous faire perdre du temps : soyez sympa avec votre platine Blu-ray ou DVD si vous ne l'êtes pas avec vous-même... et passez votre chemin.

Difficile d'être tendre avec un tel empilage de mauvaises idées. Des personnages tous plus caricaturaux les uns que les autres aux scènes ineptes et mal écrites en passant par la bonne grosse morale nauséeuse, rien ne vous sera épargné. En ce qui concerne les personnages, il faut tout de même décerner la palme toutes catégories confondues au héros principal, absolument insupportable dès sa première apparition, et dont l'indéboulonnable sourire benêt mériterait d'être confié aux bons soins d'un Tyler Durden... « J'avais envie de salir quelque chose de beau... ». L'histoire n'a rien d'original et reprend les grandes lignes d'un "AVATAR" : l'histoire d'amour compliquée, la rébellion, les méchants qui ne sont pas ceux que l'on croit etc, etc... Le manichéisme est omniprésent, étouffant et désespérément lourdaud. Ajoutez à cela des passages totalement survolés ou mal traités (la rencontre avec le peuple vivant dans le désert par exemple). Enfin bref : au secours.

Pour sa défense, "BATTLESTAR REBELLION" bénéficie tout de même d'un certain cachet visuel. Que ce soit les décors, les costumes, les accessoires ou encore les véhicules, tout à quand même une sacrée gueule et nous rappelle constamment que oui c'est une super production et que les ricains n'ont plus le monopole des films qui décollent la rétine. Malheureusement ici on a à peu près tout ce qu'un gros film peut offrir d'insupportable. En plus c'est très long. Peut-être que ceux qui connaissent l'œuvre dont est tirée cette adaptation pourront y trouver leur compte ou encore les amateurs de visuels léchés. Pour les autres remattez vous "BLADE RUNNER".
Note de : 2 sur 10
Publiée le
Battlestar Rebellion
Battlestar RebellionBattlestar RebellionBattlestar RebellionBattlestar Rebellion

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
samael666 - 09/12/2012 à 13:25
# 1

D'accord avec ta chronique, de toutes manières j'ai pas réussi a passer au travers, qu'elle bouse, juste le blondinet principal t'as juste le gout de lui en foutre une bonne sur ça gueule d'ahurie, haha est bonne Tyler Durden.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 5 = ?

Cette page a été vue 1993 fois.