pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Ange de la Vengeance, L'

ANGE DE LA VENGEANCE, L'

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (16) | NEWS | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Ms.45
Réalisé par Abel Ferrara
Année : 1981
Pays : USA
Durée : 80 min
Note du rédacteur : 9.5 / 10

L'HISTOIRE

Une jeune femme, violée deux fois le même jour, décide la nuit venue de parcourir les rues sombres de New York en tuant de son callibre .45 tous les hommes qui l'approchent.

LA CRITIQUE

De Abel Ferrara, je n'avais vu que "DRILLER KILLER" que j'avais trouvé très bon. Et bien avec "L'ANGE DE LA VENGEANCE", je m'attendais à un excellent film. Je ne m'étais pas trompé.
Ce film est bien plus qu'un Rape and Revenge, c'est un voyage vers la folie.
Ici l'héroïne ,Thana ,une jeune fille muette très timide, vivant seule dans un appartement de New York, se fait violer par un voyou portant une sorte de masque de clown dans un coin crade dans la rue, un viol très rapide (Une dizaines de secondes a tout casser) mais brute. Ensuite quelques minutes après, Thana rentre chez elle traumatisée par cette expérience, quand elle découvre un cambrioleur chez elle et qui la viole a son tour. Thana le tuera d'un grand coup de fer à repasser sur la tête. Elle découpera le cadavre de ce dernier et éparpillera les morceaux du cadavre dans la ville.
Après cette terrible expérience, Thana va avoir une autre vision des hommes, seulement à travers les violeurs qui lui ont fait du mal. Elle va les considérer comme des menaces et des êtres dangereux. Cette dernière, tous les soirs, affublée dans grand chaperon noire ou voire habillée en femme d'affaires sexy, part tuer des hommes avec son calibre 45. Sa folie ne fait que commencer. Voilà en gros l'histoire du film.

Le film se déroule a New York donc, et c'est une bonne raison pour que Thana devienne peu à peu folle. New York est remplie de Voyous, Drogués, Tueurs etc...Bref des criminels de la pire espèce. Les balades nocturnes de Thana l'aide en quelques sortes d'échapper à son traumatisme et son quotidien assez cauchemardesque (visions etc...), mais en fait ça la rend encore plus dingue et fragile. La folie de Thana atteindra son paroxysme à la fin lors d'un bal masqué ,où elle est habillée en nonne armée de son calibre 45 et descend les hommes du bal.
La séquence est filmé au ralenti,ce qui lui donne un côté cauchemardesque et irréelle. En quelques sortes pour retrouver la pureté qu'on lui a volée (Beaucoup d'éléments montre que Thana était vierge avant de se faire violer). L'interprétation de Zoé Lund est pour beaucoup dans la réussite du film. Son regard souvent froid restera dans les mémoires de beaucoup.

Un grand film de Abel Ferrara portée par la magnifique interprétation de Zoé Lund.
Note de : 9.5 sur 10
Publiée le
Ange de la Vengeance, L'
Ange de la Vengeance, L'Ange de la Vengeance, L'Ange de la Vengeance, L'

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
aedeaede - 23/08/2009 à 15:16
# 2

Cela fait un moment que je l'ai vu, mais j'en garde un bon souvenir... notamment par rapport à la prestation de Zoe Lund, particulièrement sublime et fatale !
Il y a quelques facilités scénaristiques, de petites incohérences (le double viol, c'est too much quand même ! ), mais bon ! ce n'est pas bien gênant ! là ne réside pas l'essentiel... mais bien dans la vengeance qui s'en suit et cette spirale nihiliste, destructrice, autodestructrice !

Sa note: 8/10
fredy - 20/05/2009 à 15:26
# 1

il a l'air bon

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 6 = ?

Cette page a été vue 2901 fois.