pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film And Then They Were Dead

AND THEN THEY WERE DEAD

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Réalisé par Ray Schwetz
Ecrit par Ray Schwetz
Année : 2004
Pays : USA
Durée : 82 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Vous êtes cordialement invités à un dîner avec le diable... Une soirée remplie de belles personnes, de conversations stimulantes, de mets délicats et rares... et d'actes maléfiques les plus sauvages qui soient. Nous promettons que vous serez incapables de contrôler vos impulsions et ne soyez pas étonnés si vous vous sentez sombrer dans la folie. Mais peu importe comment vous essaierez de vous enfuir, parce qu'à cet événement, il n'y a pas d'issue.
Nous sommes certains qu'avant que notre mystérieux hôte ne fasse une apparition, vous vous demanderez probablement pourquoi sept personnes aussi différentes ont été rassemblées pour ce dîner. Peu importe, nous nous assurerons de vous garder une place, donc s'il vous plaît ne soyez pas en retard. Le dîner est seulement servi à 20 heures ...

LA CRITIQUE

Dernière production en date de Joe Zaso, acteur dans "NIKOS THE IMPALER" et "DEMONIUM" de Mr Schnaas, mais également dans sa propre réalisation "GUILTY PLEASURES", "AND THEN THEY WERE DEAD" a été mis en scène par Ray Schwetz, qui signe là son premier long-métrage. Ce nom ne vous est peut-être pas totalement inconnu puisque ce dernier était aussi l'éditeur de "NIKOS THE IMPALER" (on le voit d'ailleurs dans le film).
Au coté de Joe Zaso, dont le talent de comédien n'est plus à prouver, on retrouve quelques têtes connues du cinéma d'horreur petit budget telles que Tina Krause ("PSYCHO SISTERS", "VAMPIRE SEDUCTION", "TITANIC 2000", "WITCHOUSE 3 : DEMON FIRE", "ZOMBIEGEDDON"...), ou bien Darian Caine, l'une des égéries de Seduction Cinema, aperçue dans les films aux noms évocateurs comme "THE EROTIC WITCH PROJECT", "MISTRESS FRANKENSTEIN", "EROTIC SURVIVOR", "MUMMY RAIDER", "PLAY-MATE OF THE APES", "THE LORD OF THE G-STRINGS : THE FEMALESHIP OF THE STRING" ou encore "SPIDERBABE". Les autres acteurs, quand à eux, en sont à leurs débuts ou proviennent tout droit du générique de "NIKOS THE IMPALER" (Willie Hill, Hugh Daly, Frank Gagliardotto...), on ne change pas une équipe qui gagne...
Avec un casting comme celui-ci, on se dit d'emblée que le film comporte son lot d'horreur, mais aussi son lot d'érotisme...

Sept personnes sont invitées anonymement à un dîner dans une vieille maison. Mais celui-ci va tourner au cauchemar lorsqu'une première personne disparaît...

Si le scénario de "AND THEN THEY WERE DEAD" se rapproche un peu d'une intrigue à la Agatha Christie, au niveau de la réalisation, on reste bel et bien dans le cinéma d'horreur indépendant avec ses scènes d'horreur, parfois même gores (malheureusement, les FX ne sont pas toujours au rendez-vous comme par exemple pour l'explosion de la tête) ainsi que ses quelques scènes érotiques (le passage sous la douche, un peu gratuit, ravira les fans de Darian Caine qui ne connaissent pas encore son corps par coeur.)

Alors que du coté des performances d'interprétations nous avons affaire à du bon (Tina Krauss, Darian Caine ou Joe Zaso) comme à du médiocre, la musique signée Function Zero (que l'on retrouve également sur la bande son de "NIKOS THE IMPALER" !) est un point très positif du film, mêlant adroitement des ambiances sombres et malsaines, sur de l'Electro entraînant.

Si "AND THEN THEY WERE DEAD" est loin d'être le long-métrage de l'année, il faut bien avouer que pour une première réalisation, sans grand moyen de surcroît, Ray Schwetz s'en tire plutôt bien, nous livrant un film d'horreur regardable bien que peu original.
Note de : 6 sur 10
Publiée le
And Then They Were Dead
And Then They Were DeadAnd Then They Were DeadAnd Then They Were DeadAnd Then They Were DeadAnd Then They Were DeadAnd Then They Were DeadAnd Then They Were DeadAnd Then They Were Dead

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 3 = ?

Cette page a été vue 6671 fois.