pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Abraham Lincoln : Chasseur De Vampires

ABRAHAM LINCOLN : CHASSEUR DE VAMPIRES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (43) | NEWS (13) | DVDS | VIDEOS (26)
Titre original : Abraham Lincoln: Vampire Hunter
Réalisé par Timur Bekmambetov
Année : 2012
Pays : USA
Durée : 105 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

Lorsque Abraham Lincoln découvre que des vampires assoiffés de sang se préparent à envahir le pays, il jure de les éliminer les uns après les autres, à coups de hache. C'est alors que se révèle un chasseur hors pair, menant une guerre secrète sans précédent, avant même de devenir l'illustre figure de la guerre de Sécession.

LA CRITIQUE

A l'instar de "L'OMBRE DU MAL" sorti un peu plus tôt cette année (qui mettait en scène une histoire fictive dans laquelle Edgar Allan Poe enquêtait sur une série de crimes inspirés de ses propres œuvres), le dernier film de Timur Bekmambetov ("WANTED", "NIGHT WATCH"...) invente toute une mythologie autour du 16e président des Etats Unis, Abraham Lincoln, qui joua un rôle décisif dans l'abolition de l'esclavage, l'un des principaux enjeux de la Guerre de Sécession.
S'inspirant d'un certain nombre de faits réels, "ABRAHAM LINCOLN : CHASSEUR DE VAMPIRES" – qui a déjà droit à sa version made in Asylum – fait de son héros un justicier émérite qui mène une double vie, d'abord commis d'épicerie puis politicien le jour et chasseur de vampire la nuit... De son enfance à la ferme marquée par la mort tragique de sa mère à son investiture en 1861, la vie du premier président républicain de l'histoire des USA se retrouve jalonnée d'épisodes fantastiques : un combat secret de toute une vie contre une race de créatures qui tente de prendre le contrôle du pays et de s'assurer, par la même occasion, un garde manger composé d'esclaves noirs...

De prime abord, l'idée – adaptation du roman fantastique de Seth Grahame-Smith, auteur notamment de "Orgueil et préjugés et zombies" et scénariste du "DARK SHADOWS" de Tim Burton – paraît aussi fun que farfelue ! Et bien que l'on soit déjà abonné aux présidents américains sauveurs du monde, ici, la chasse aux vampires confère une dimension légère et décomplexée à l'entreprise. Armé de sa hache, Abraham Lincoln – interprété par un Benjamin Walker totalement crédible dans le rôle – arpente le pays afin de protéger ses habitants d'une menace dont ils n'ont pas encore conscience.
C'est ainsi que toute la première partie du film se montre plutôt divertissante, retraçant avec humour l'improbable apprentissage d'Abraham, sorte de superhéros du 19ème, et les prémices de la quête secrète qu'il mènera en parallèle de sa carrière politique.

Une fois la chose établie, après ses premières missions et son union avec Mary Todd, "ABRAHAM LINCOLN : CHASSEUR DE VAMPIRES" prend une tournure beaucoup plus convenue où se succèdent des scènes d'action aux proportions de plus en plus spectaculaires mais aussi, hélas, de plus en plus insipides. Dans cette course au sensationnel truffée de pénibles ralentis, les effets numériques ne se montrent pas toujours à la hauteur – contrairement aux décors et costumes, tirant un peu trop vers le jeu vidéo...
Restent toujours les chorégraphies des combats et du maniement de la hache, qui, elles, sont assez harmonieuses, pourtant dans l'ensemble, on ressort un peu déçu par cette co-production Tim Burton qui manque de consistance mais constitue tout de même un honnête divertissement estival.
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Abraham Lincoln : Chasseur De Vampires
Abraham Lincoln : Chasseur De VampiresAbraham Lincoln : Chasseur De VampiresAbraham Lincoln : Chasseur De VampiresAbraham Lincoln : Chasseur De Vampires

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
jaimelaviande - 06/09/2012 à 15:24
# 1

J'ai trouvé le divertissement plus qu'honnête. De plus ça fait plaisir de voir que Bermambetov ne s'assagit pas trop avec le temps. Même si c'est quand même un poil moins chraque que Daywatch et Nightwatch. Visuellement c'est très agréable et l'ombre de Burton qui plane parfois sur le film apporte un plus bien agréable (alors qu'il à tendance à m'insupporter habituellement). Un bon film action-fantastique pour ma part.

Sa note: 7/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 3 = ?

Cette page a été vue 2840 fois.