EN

pixel
Retour à l'accueil > News >

Double programme Spécial Luigi Cozzi à L'Absurde Séance Montpellier !

Par Oh My Gore ! le Mardi 08 Mars 2011
EVENTS

Double programme Spécial Luigi Cozzi à L'Absurde Séance Montpellier !

EVENTS - Double programme Spécial Luigi Cozzi à LAbsurde Séance Montpellier "STARCRASH, LE CHOC DES ETOILES" ("SCONTRI STELLARI OLTRE LA TERZA DIMENSIONE") de Luigi Cozzi, Italie/USA, 1978, 93\', VF

avec Marjoe Gortner, Caroline Munro, Joe Spinell, David Hasselhoff, Christopher Plummer... Musique de John Barry.


DOUBLE PROGRAMME SPÉCIAL ET RENCONTRE EXCEPTIONNELLE AVEC LUIGI COZZI

...

LE FILM + ROMA FANTASTICA, documentaire inédit (2011, 53min, VOSTFR) sur le cinéma fantastique italien de Cinecitta co-réalisé par Luigi Cozzi.


4ÈME ABSURDE SÉANCE DE MONTPELLIER

--------------------------------------------------------

SÉANCE :

- Jeudi 24 Mars à 20h au cinéma UTOPIA Campus
- Déguisement très fortement conseillé pour l'entrée !
- Tarif habituel de la salle (3,70€ avec le pass' culture, 6€ en tarif plein ou 44€ les 10 places)

--------------------------------------------------------


SYNOPSIS :

Alors qu'ils tentent d'échapper à la police de l'espace, les deux bandits intergalactiques Stella Star et Akton rencontrent le survivant d'une attaque contre l'infâme comte Zartharn. Ce dernier, un être fourbe et malfaisant qui souhaite devenir le maître absolu de l'univers, possède une arme d'une puissance telle que la galaxie entière s'éclipserait en quelques secondes si il y avait recours. Après avoir purgé une courte peine de prison, Stella et Akton s'allient à sa demande à l'Empereur de la galaxie pour mettre fin aux cruels agissements de Zartharn. Dans un univers proche de la destruction totale, seuls nos deux héros vont avoir la force suffisante pour éviter... le choc des étoiles.

--------------------------------------------------------

A PROPOS DU FILM :

Le lieu du crime : Cinecitta, 1978 ; la victime : un jeune cinéaste californien qui vient de faire un carton mondial avec son film de SF pour ados ; le suspect : Lewis Coates (prononcez Luigi Cozzi). Relevant crânement un défi que personne ne lui lançait, le brave soldat Cozzi met en chantier son propre remake de STAR WARS (eh oui !) en appliquant les règles définies depuis les années 50 par l'industrie du divertissement transalpin : un budget serré, un scénario-décalqué, une pelletée d'acteurs inconnus agrémentée d'une ou deux stars pour les ventes à l'export, des techniciens aussi doués que durs à la tâche, et le tour est joué, non ? Et bien non. Ni la musique ronflante signée John Barry, ni les décors en carton-pâte, ni les effets spéciaux à base de maquettes grotesques mal éclairées, de rayons lasers grattés à même la pellicule et de maquillages de mardi-gras, ni le scénario qui louche autant sur STAR WARS que sur FLASH GORDON, ni les dialogues à se taper sur les cuisses, ni surtout le casting n'arrivent à sauver l\'entreprise du naufrage. Mais dans ce cas, nous demanderez-vous, pourquoi s\'infliger ce pensum ? Pour une raison toute bête, évidente, simplissime : avec tous ses handicaps, tous ses boulets, là où tant de ses congénères sombrent irrémédiablement, STARCRASH parvient à « tenir », à fasciner, à amuser (pas toujours volontairement), à faire vibrer. À la fois totalement incompréhensible et délicieusement jubilatoire, parfaitement ridicule et définitivement sauvé par la ferveur naïve du réalisateur, STARCRASH est un film pour grands enfants, plombé par une esthétique kitschissime mais réalisé avec la foi du charbonnier – c\'est aussi le témoignage héroïque de la fin d'un certain cinéma de genre.

--------------------------------------------------------

Bloquez dès à présent, Mesdames et Messieurs, vos emplois du temps pour le Jeudi 24 Mars au soir, où nous vous attendrons de pied ferme au cinéma Utopia Campus pour cette Absurde Séance spéciale consacrée au cinéaste italien Luigi Cozzi. Figurez-vous que nous ne vous y attendrons pas seuls, car comme annoncé plus haut, Luigi Cozzi en personne nous fera l'immense honneur de sa présence ce soir là, pour ce qui donnera lieu à une rencontre exceptionnelle avec l'un des artisans les plus incroyables du cinéma bis italien. En première partie de programme, vous aurez le privilège de découvrir son dernier film en avant-première intergalactique : ROMA FANTASTICA, un documentaire inédit sur le cinéma fantastique italien de Cinecitta co-réalisé par Jean-Philippe Guigou, achevé en 2011 !

Source : Oh My Gore !

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 5 = ?